Vers une limitation de l'engrillagement de la nature dans le respect de la propriété privée.

Rédigé par Sologne CCAS le 31/01/2022 , paru le 31/01/2022
Réglementation administrative
Actualité
Nature

Comité Central Agricole de la Sologne

La mobilisation déterminée de quelques associations dont le Comité central Agricole de la Sologne, aux côtés de l'Ascace et des Amis des Chemins de Sologne a éveillé les consciences sur la situation de l'engrillagement qui transforme de nombreux espaces naturels solognots en espaces artificiels qui entravent la libre circulation de l'animal sauvage.

Récemment, comme vous en avez été informé, une Proposition de loi portée par le sénateur Cardoux a été adoptée en première lecture par le sénat le 10 janvier dernier.

Dans le même temps, sur le plan territorial, les actions entreprises auprès des présidents de Communautés de Communes de Sologne aboutissent à des engagements de mise en œuvre, dans les Plans d'urbanisme, de la transposition des dispositions du Sraddet de la région Centre Val de Loire qui limite la hauteur des clôtures à 1,20 m et à 30 cm du sol.

Vous trouverez en annexe les lettres d'engagement d'Agnès Thibault pour la Sologne des etangs, Laurence Rénier pour Sauldre-Sologne et Alexandre Avril pour la Sologne des Rivières.

Le CCAS est mobilisé pour préserver les intérêts de ses adhérents dans le respect de l'identité de la Sologne.

Le Président 

Dominique Norguet

 

Il semblerait que votre navigateur ne vous permette pas de lire les publication directement. Pour profiter pleinement des fonctionnalités du site, il est conseillé d'utiliser un autre navigateur.